Comment bien choisir son plan de travail ?

La cuisine est désormais une pièce centrale de l’agencement d’une maison ou d’un appartement. Le plan de travail en est un élément primordial : il se doit d’être pratique, résistant aux avanies du temps et s’intégrer harmonieusement dans le style décoratif du logement. Aussi, il doit répondre à des critères bien spécifiques. Voici un tour d’horizon des principales questions qu’il est nécessaire de se poser pour bien choisir son plan de travail.

Pour quel matériau opter ?

Le choix du matériau est dans doute le plus délicat. Chaque matériau possède effectivement ses caractéristiques propres, qui auront une répercussion sur son usure, sa facilité d’entretien et bien évidemment son prix et ses atours esthétiques. Voici les principaux matériaux utilisés pour les plans de travail et les avantages et inconvénients associés à leur utilisation :

Plan de travail en granit

Résistant sur la durée, donne une impression d’authenticité à la cuisine, facile d’entretien, possibilité d’être travaillé pour correspondre à votre envie (polissage ou brossage). En revanche, l’installation sera assez fastidieuse et les prix du granit sont relativement élevés.

Pour en savoir plus sur les plans de travail en granit, consultez notre page granit

Plan de travail en bois massif

Valeur sûre, le bois massif est solide et il donne de la chaleur et de la noblesse à la cuisine. Seulement, il est peu résistant à la chaleur et certaines tâches peuvent l’endommager avec le temps, un entretien régulier s’impose (passage d’huile de lin).

Pour approfondir, rendez vous sur notre page bois massif

Plan de travail en stratifié

Matière permettant un grand choix de coloris, le stratifié constitue un excellent rapport qualité prix. Attention toutefois, il craint les rayures et n’est que difficilement réparable le cas échéant.

En savoir plus sur le stratifié

 Plan de travail en quartz

Matière ultra-résistante, le quartz ne craint ni la chaleur, ni les rayures, ni une utilisation assidue. En outre, il a l’avantage de se nettoyer facilement. Cependant, son prix est généralement assez élevé.

Consultez notre page quartz

Plan de travail en verre

Surface convenant aux intérieurs contemporains, le verre trempé est très facile d’entretien et peu onéreux. Mais sa résistance aux rayures et aux chocs violents n’est pas optimale.

Approfondir en consultant notre page verre

Plan de travail en corian

Extrêmement résistant il possède des qualités esthétiques et résiste à la chaleur, le corian embellira votre cuisine.

Qu’est ce que le corian

Plan de travail en inox

Régnant sans partage pour les plans de travail professionnels, ce matériau est particulièrement adapté à un usage intensif. Facile d’entretien et très résistant, il reste toutefois assez cher et facilement rayable.

En savoir plus sur l’inox

Plan de travail en céramique

Grande qualité, très résistant aux chocs et aux rayures, voila ce qui définie le céramique.

Consultez la page céramique

À quelle hauteur installer son plan de travail ?

Un plan de travail à la hauteur idoine facilitera grandement votre vie quotidienne. Pour cela, celui-ci doit être adapté à la taille de la personne qui, dans la famille, passe le plus de temps aux fourneaux. Généralement, il est considéré qu’une hauteur de 85 à 95 cm convient à la majorité des individus (90 cm tend d’ailleurs à devenir la norme pour les plans de travail actuels). Si l’utilisateur fait plus d’1 mètre 90 ou moins d’1 mètre 55, le sur-mesure s’impose pour un confort optimal !
De plus, chaque étape de la préparation culinaire (cuisson, épluchage, découpage) ne requiert pas la même hauteur. Il est par conséquent nécessaire de prévoir un évier un peu surélevé (5 à 10 cm au-dessus du plan) et à l’inverse un espace de cuisson légèrement plus bas que le plan de travail.

Quelle forme et quels accessoires adopter ?

La forme et les dimensions d’un plan de travail sont importantes. En fonction de la cuisine dans lequel il va s’intégrer, la créativité peut être de mise. Il est important de privilégier un plan de travail aux dimensions généreuses, dans la mesure du possible. Aussi, une profondeur minimale de 60 centimètres (65 cm dans l’idéal) et une longueur de 220 centimètres ou plus permettent un confort accru pour les préparations culinaires nécessitant beaucoup de place.

En ce qui concerne la forme, l’heure est à l’inventivité. De plus en plus d’enseignes s’éloignent du plan de travail rectangulaire classique pour proposer des éléments aux formes diverses (snack, rond, coupé…). Quelque soit la forme, les règles à observer sont les mêmes : assurer une épaisseur confortable pour votre plan de travail (35 mm minimum), ne pas sous-estimer la place prise par la cuve de l’évier sur le plan de travail proprement dit et privilégier des bords arrondis si des enfants fréquentent la cuisine, afin de prévenir tout accident. En dehors de ces contraintes, la forme sera choisie en fonction de l’esthétique désirée et des possibilités offertes par la configuration de la pièce.

Enfin, il est important de ne pas négliger les différents accessoires s’intégrant dans un plan de travail. Multiprises encastrables pour les appareils ménagers, luminaires intégrés, tables rabattables, portes-ustensiles ou plateaux coulissants : les fabricants rivalisent d’imagination pour apporter des solutions design et pratiques.